single news

États généraux du patrimoine immatériel au Québec 2014

courte-pointedu 20 au 23 mars 2014
Hôtel Pur
Québec (QC) Canada

En 1992 avaient lieu les premiers États généraux du patrimoine vivant, qui allaient en outre donner naissance au Conseil québécois du patrimoine vivant. De jeunes artistes et artisans passionnés, des ethnologues, des organismes régionaux et le ministère de la Culture souhaitaient faire le point sur le domaine tout en se penchant sur la recette de son développement. Où en sommes-nous plus de vingt ans plus tard?

Le CQPV organisera les 20-21-22-23 mars 2014 à Québec les 2e États généraux du patrimoine immatériel au Québec, qui comprendront:
• des conférences;
un panel de réflexion sur le développement et les stratégies associatives et institutionnelles autour du patrimoine immatériel et des traditions orales au Québec;
• des tables sectorielles pluri-institutionnelles;
un espace d’échange et de mise en valeur des activités des acteurs en culture traditionnelle au Québec;
la distribution du rapport sur l’état des lieux du patrimoine immatériel réalisé par le CQPV;
l’esquisse d’une stratégie nationale de développement en matière de patrimoine immatériel au Québec.

Le patrimoine culturel immatériel est un concept visant à engendrer un impact sur certaines pratiques culturelles transmises de génération en génération. Il sous-entend en outre l’amélioration de la considération institutionnelle envers les secteurs de la culture traditionnelle. Les États généraux seront l’occasion de rassembler les forces vives du patrimoine vivant, de mettre à jour les connaissances en la matière, de favoriser le réseautage, de mettre en valeur les activités des membres du CQPV, d’initier des partenariats avec des institutions nouvelles, etc. À partir d’un bilan des 20 dernières années, l’objectif principal demeure d’arriver à formuler des stratégies et des recommandations, et d’initier de meilleures pratiques en matière de patrimoine immatériel, notamment quant au conte, à la musique, la chanson, la danse et l’artisanat traditionnels. L’événement est ouvert au public.

Appel de communications – dépôt des candidatures :

Sont invités à fournir un résumé de une à deux pages sur un ou plusieurs de ces thèmes, les praticiens, les représentants gouvernementaux, les fonctionnaires municipaux, les médiateurs du patrimoine vivant, les chercheurs ou les dirigeants d’association, d’événement ou d’institution liés au patrimoine culturel immatériel (PCI) au Québec et à l’international:

• Explication et analyse d’une initiative porteuse pour le développement d’un élément du PCI;
• Les systèmes de reconnaissance de porteurs de traditions individuels : leur fonctionnement et leur impact documenté;
• Les enjeux d’un projet pédagogique exemplaire et la place du PCI dans l’éducation publique et privée;
• L’exemple des acteurs de terrain organisés (diffusion, formation, recherche) et leur collaboration mutuelle dans une économie sociale et culturelle régionale;
• Des cas de collaboration fructueuse entre divers paliers d’intervenants autour du concept de PCI;
Stratégies de sauvegarde privées dans le marché des arts et de l’artisanat traditionnels;
• Des exemples de recherche-action ou de documentation ayant favorisé directement le développement d’une pratique traditionnelle;
L’impact positif d’une loi, d’une liste ou d’une politique nationale ou locale concernant le PCI;
• Le Registre des meilleures pratiques de la Convention de 2003 de l’UNESCO;
Études d’ordre économique sur le PCI;
• Cas de résolution de litige autour de la propriété intellectuelle d’un élément du PCI;
• Perspective critique : les cas où le concept de PCI serait nuisible au développement des activités de tradition orale.

Critères d’évaluation

A) La pertinence de l’initiative pour l’ensemble des acteurs d’un secteur culturel;
B) Les qualités méthodologiques de la démarche;
C) Le potentiel de contribution à l’avancement des connaissances pour le développement du patrimoine immatériel.

L’évaluation des propositions et des invitations ad hoc sera assurée par un comité constitué de personnalités issues du milieu du patrimoine immatériel québécois. Les candidats retenus seront informés au plus tard le 20 janvier 2014.

Soumission des propositions

1. prénom, nom & adresse;
2. courte bio & rattachement institutionnel ou associatif s’il y a lieu & discipline;
3. adresse électronique, site web s’il y a lieu;
4. curriculum vitae incluant bibliographie s’il y a lieu;
5. mentionner votre capacité à assumer les frais de transport et/ou de séjour

Envoi des propositions : info@patrimoinevivant.qc.ca

Information : +1.418.524-9090 ou www.patrimoinevivant.qc.ca

Date limite de soumission: 15 décembre 2013

Les communications seront adressées exclusivement en français ou en anglais. Aucun service d’interprétation ne sera disponible sur place. Une publication est envisagée.

Le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) est un organisme non gouvernemental reconnu par le ministère de la Culture du Québec regroupant les acteurs du milieu des arts, des savoir-faire et des savoirs traditionnels. Il est en relation de consultation officielle avec l’UNESCO dans le cadre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003.

Prochainement

  • 17 Sep 2016
    Assemblée générale du CQPV

Voir le calendrier

Votre panier est vide.

S'abonner au bulletin

Nos coordonnées

Conseil québécois
du patrimoine vivant

310 boulevard Langelier
Bureau 242
Québec, QC G1K 5N3

info@patrimoinevivant.qc.ca

418.524.9090