single-default post

Atelier Mathieu Collette, forgeron

 

mathieucolletteforgedamas-1-300x250

Située dans la première station de pompage de Montréal (circa 1887), Mathieu Collette a établi sa forge dans les ateliers de l’organisme à but non lucratif Les Forges de Montréal. Il utilise autant une forge au charbon minéral qu’une autre au gaz propane à air forcé.

La forge est aussi équipée pour la recherche : un haut-fourneau artisanal de style japonais zuku-oshi tatara, un fourneau pour le Wootz, un martinet léger venu de France, un marteau-pilon Nazel à air, une presse de 50 tonnes et assez d’outillage pour faire saliver tous les garçons.

L’équipement est utilisé pour fabriquer de nouveaux outils ou pour effectuer des tests rapides et efficaces. Mathieu Collette tente cependant de se mettre dans la peau d’un forgeron du XIXe siècle lorsqu’il pratique sa recherche exploratoire. Il a ainsi l’espoir de donner à son travail un caractère propre. Il croit que la main de l’artisan parait dans le travail.

 

www.mathieucollette.ca