single-default post

Patrimoine vivant des Premières Nations

rpcq_epi_12_215122

Armature d’une tente à sudation. Crédit: Wapikoni Mobile.

En 2013, le ministère de la Culture et des Communications a fait appel au Wapikoni mobile pour documenter certaines pratiques culturelles traditionnelles des Premières Nations. Avec l’aide financière du Ministère et la collaboration de l’ethnologue Louise Saint-Pierre, ce dernier s’est lancé dans l’aventure.

De juillet 2013 à mars 2014, le Wapikoni mobile a donc documenté des éléments du patrimoine culturel immatériel des Premières Nations du Québec. Il s’est principalement intéressé aux savoir-faire liés au mode de vie et aux pratiques coutumières des Premières Nations, comme la cueillette des petits fruits, la fabrication d’objets en écorce de bouleau, la pratique du tambour ou encore la trappe du castor.

Au cours de son travail de terrain, Louise Saint-Pierre a réalisé 27 entrevues dans cinq communautés autochtones. Elle a rédigé dix fiches descriptives accompagnées de quelque 80 photographies. De plus, pour illustrer les pratiques culturelles traditionnelles présentées dans les fiches, l’ethnologue a sélectionné des extraits de films réalisés par de jeunes Autochtones au cours des escales régulières du Wapikoni.

Toute cette documentation est maintenant disponible dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Source: ministère de la Culture et des Communications